L’Occident est à l’heure des confrontations. Confrontations extérieures comme celle avec l’islam, qui fait entendre sa voix sur la scène internationale, et confrontations intérieures, où des concepts sociaux et moraux millénaires sont contestés, marginalisés ou redéfinis. Au milieu de cette crise, l’Occident tente de redéfinir son identité. L’anthropologue sur le terrain, est guidé par le principe que chaque
culture s’enracine dans une vision du monde qui forme et influence non seulement ses rites et ses mythes mais aussi son système éthique, ses moyens d’expression culturels, sa science, son système politique et juridique. Si un système idéologico-religieux constitue alors l’infrastructure de toute civilisation, il est utile de poser la question : qu’est-ce qui constitue la religion de l’Occident au XXIe siècle? Quelles sont ses institutions, ses rites, ses mythes d’origine, ses apôtres, ses fidèles, ses
initiations ? Si, autrefois, la morale était établie par des autorités religieuses traditionnelles, qui remplace ces acteurs dans le contexte postmoderne? Quelle sera leur influence sur les questions de l’heure en santé en biotechnologies, dans le rapport de l’homme avec l’équilibre planétaire, l’environnement et la faune, ou par rapport à la place de l’intelligence artificielle ? Fuite de l’Absolu tente donc d’examiner ces questions, plus ou moins licites, pour regarder au coeur de notre génération. Qu’y trouverons-nous?
Fuite de l’Absolu est un livre destiné aussi bien à un public avisé qu’au grand public qui cherche à comprendre quelle est la source des valeurs véhiculées par notre société. Cet ouvrage est une analyse qui décape les discours dominants de l’heure, exposant leurs fondements.

By

Shopping cart
There are no products in the cart!
Continue shopping
0